SM le Roi et le Président Obama, une volonté commune de faire du Dialogue stratégique un mécanisme de concertation soutenue et régulière (ambassadeur)

SM le Roi et le Président Obama, une volonté commune de faire du Dialogue stratégique un mécanisme de concertation soutenue et régulière (ambassadeur)

mardi, 7 avril, 2015 à 16:46

Washington – Le Dialogue stratégique Maroc-Etats-Unis traduit la volonté commune de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et du Président Barack Obama de faire de ce cadre institutionnel “un mécanisme de concertation soutenue et régulière”, affirme l’ambassadeur du Royaume aux Etats-Unis, Rachad Bouhlal.

“Entamé en 2012, ce Dialogue stratégique traduit la Haute volonté de Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, et du Président Barack Obama de faire de cet exercice un mécanisme de concertation soutenue et régulière”, a souligné M. Bouhlal, dans une déclaration à la MAP, à la veille de la tenue à Washington de la 3è session de ce Dialogue.

Lire aussi

Elections en RDC: l’UA demande “la suspension de la proclamation des résultats définitifs”

vendredi, 18 janvier, 2019 à 8:25

L’Union africaine (UA) a demandé jeudi à la République démocratique du Congo la “suspension” de la proclamation des résultats électoraux définitifs ainsi que l’envoi d’une délégation de “haut niveau” à Kinshasa.

Formation professionnelle : Le nombre de bourses octroyées augmente de 177%

jeudi, 17 janvier, 2019 à 17:32

Le nombre de bourses octroyées à la formation professionnelle a augmenté de 177% entre 2018 et 2019, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaïd Amzazi.

M. Benchaaboun s’entretient avec la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité

jeudi, 17 janvier, 2019 à 16:05

Le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Benchaaboun, s’est entretenu, jeudi à Rabat, avec la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini,au lendemain de l’adoption, à une grande majorité (444 voix), de l’accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne (UE) par le Parlement européen.