Aya Soufi, la jeune artiste safiote qui par sa passion déchire le silence de l’autisme

Aya Soufi, la jeune artiste safiote qui par sa passion déchire le silence de l’autisme

vendredi, 28 avril, 2017 à 13:46

 

Par: Nadia El Ahmar

 

Safi – Agée à peine de 12 ans, la jeune Aya Soufi a su marquer de son empreinte le monde artistique à travers des dessins qui dégagent non seulement une grande passion pour la peinture mais témoignent aussi d’une forte volonté pour déchirer le silence de l’autisme.

Dotée d’une forte compréhension de l’univers des couleurs, la jeune safiote offre au public, à l’intermédiaire de dessins schématisés par PC, une virée délirante pour le monde fantastique des mangas, avec une touche aussi fine que raffinée qui transpose, avec précision et dextérité de différentes situations du quotidien.

A travers des regards, des rires et des sourires, Aya exprime ses sentiments, fait parler son vécu et dégage avec soin des sensations tirées du plus profond de son petit univers, le tout empreint d’humour.

Défiant avec bravoure les obstacles auxquels fait face l’enfant autiste, la jeune artiste, par le bais de ses tableaux numérisés qui requièrent la maîtrise de programmes informatiques, joint l’utile à l’agréable, et développe avec son environnement extérieur une communication riche et des liens d’échange et de partage.

La fillette safiote dont l’accès à l’école lui a été refusé par les différents établissements scolaires de la ville, a finalement réussi cette année à intégrer le monde de l’enseignement, relevant ainsi l’un des défis majeurs auxquels fait face l’enfant autiste, qui n’est autre qu’une intégration facile et fluide au sein de la société.

Ainsi, Aya se veut une artiste qui se démarque de tous les autres par son âge et son autisme qui ajoute un plus sur la sincérité et la force de ses réalisations, en traçant un regard confiant en un avenir meilleur sans frontière ni différence.

Dans une déclaration à la MAP, la maman de Aya s’est dite fière de sa fillette qui malgré les différents obstacles rencontrés a fait preuve d’une patience exceptionnelle et a réussi à mener une réflexion profonde brisant ainsi avec succès les stéréotypes entourant les enfants autistes.

Elle a aussi appelé la société à changer son regard et sa position vis-à-vis des enfants autistes, de manière à leur accorder davantage de chances et plus de confiance.

“L’enfant autiste est un enfant qui a besoin de plus d’attention, de considération et de soutien de manière à faciliter son intégration dans la société”, a-t-elle expliqué, précisant, que sa fille unique a été interdite à l’intégration des écoles publiques, chose qu’elle a poussé à la création de son association dédiée à l’accompagnement de ces enfants en 2008.

Et de préciser que les enfants autistes sont des personnes riches de pensées, de sentiments et de compétences, qui nécessitent un encouragement et un soutien malgré un vocabulaire peu limité et une petite voix hésitante.

Elle a, entre autres, signalé que Aya, a réussi à apprendre à parler trois langues toute seule sans avoir recours à l’école, et ce grâce à une forte détermination et volonté pour prouver les capacités importantes d’un enfant autiste à l’apprentissage.

Elle a avec un regard ferme appelé les parents et les proches de l’enfant autiste à ne ménager aucun effort pour leur soutien, de manière à lever le tabou sur l’autisme qui constitue une pathologie liée à des anomalies génétiques qui entravent le développement normal du système nerveux et obligent l’enfant autiste à vivre dans un monde à part, exclu de son environnement et de la société.

“L’enfant autiste en plus de son exclusion du système scolaire national, souffre du manque de structures spécialisées, de prise en charge éducative adaptée et de l’accompagnement de sa famille”, a-t-elle déploré.

Et de conclure que les politiques publiques doivent intégrer le respect des obligations éducatives de l’enfant autiste, outre l’adoption d’une vision politique considérant la personne autiste en tant que sujet de droit.

 

 

 

Lire aussi

Mortiers industriels : Saint-Gobain Weber inaugure son centre de formation à Casablanca &2

jeudi, 22 novembre, 2018 à 14:30

Saint-Gobain Weber, leader mondial dans la fabrication de solutions industrielles, a inauguré son école de formation à Casablanca “weberacademy”, a annoncé le groupe dans un communiqué.

Le 14ème anniversaire de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, un événement heureux célébré dans la gaieté et l’allégresse

mardi, 9 mai, 2017 à 13:20

Le 14ème anniversaire de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, un événement heureux célébré dans la gaieté et l’allégresse

Le Maroc et l’Arabie Saoudite en coordination permanente sur les questions arabo-islamiques

mardi, 9 mai, 2017 à 11:17

Le Maroc et l’Arabie Saoudite en coordination permanente sur les questions arabo-islamiques