L’accord agricole reflète l’excellence des relations Maroc-UE

L’accord agricole reflète l’excellence des relations Maroc-UE

mercredi, 16 janvier, 2019 à 17:26

Strasbourg – L’adoption par le Parlement européen de l’accord agricole avec le Maroc qui précise explicitement que les produits agricoles et de pêche issus des provinces du Sud bénéficient des mêmes préférences tarifaires que ceux couverts par l’Accord d’Association est une “décision sage et responsable qui reflète l’excellence des relations entre le Royaume et l’Union européenne”, a souligné mercredi à Strasbourg, Abderrahim Atmoun, Président de la Commission parlementaire mixte (CPM) Maroc-UE, du coté marocain.

“Ce résultat a été obtenu grâce à un travail de longue haleine et une mobilisation accrue auprès de toutes les Commissions du Parlement européen concernées par l’accord agricole”, a dit M. Atmoun dans un communiqué publié à l’issue du vote.

L’adoption de cet accord, a-t-il dit, “témoigne de l’adhésion de toutes les institutions de l’Union européenne au processus de rapprochement exemplaire entre le Maroc et l’UE qui s’inscrit dans le cadre du Statut avancé”.

Cette adoption, a-t-il affirmé, “obtenue grâce à une forte mobilisation de la CPM Maroc-UE ‎auprès de toutes les commissions du Parlement européen concernées nous réjouit, ‎d’autant plus que l’accord inclut nos provinces du Sud dans les échanges commerciaux ‎entre le Maroc et l’UE”.‎

M. Atmoun a salué à cette occasion “l’implication active de tous mes collègues membres de la Commission parlementaire Mixte Maroc-UE du coté marocain, de même que toutes les composantes de la diplomatie officielle avec qui nous travaillons main dans la main pour défendre les intérêts du Royaume”.

Il a également rendu hommage aux parlementaires européens “avec qui nous avons construit une relation de confiance et qui pour la plupart ont voté cet accord”, notant que “les manœuvres persistantes de certaines parties visant à entraver l’évolution continue et sereine du partenariat stratégique qui lie le Maroc et l’UE ont ainsi pu être déjouées”.

M. Atmoun a noté que les échanges constructifs que les membres de la CPM ont eu avec leurs homologues européens, ont permis d’obtenir ce résultat.‎

“Cela conforte l’action menée par la diplomatie parlementaire, sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, dans le but de défendre les intérêts de notre Royaume et son intégrité territoriale”, a ajouté le président de la CPM, réaffirmant la volonté de poursuivre ce processus de dialogue et le renforcer davantage.

M. Atmoun a appelé, par la même occasion, à “la poursuite de cette dynamique maroco-‎européenne constructive en vue de la réalisation de tous nos objectifs et la construction ‎d’un partenariat reposant sur des valeurs partagées et des intérêts mutuels ainsi que la ‎finalisation des autres accords qui lient le Royaume à son partenaire européen”.

Lire aussi

Nador : Vers l’institution d’une nouvelle voie de développement économique réalisant la justice sociale et la dignité des citoyens (Coalition d’investisseurs)

mercredi, 15 juillet, 2020 à 0:02

La province de Nador connaît une dynamique grâce à l’adhésion de l’Etat au projet de réforme de l’économie de la région orientale visant l’institution d’une nouvelle voie conférant à la région une grande capacité de production de la richesse, avec un concept national qui réalise la justice sociale et la dignité pour les citoyens, a affirmé, mardi, la Coalition des investisseurs du nord-est du Royaume.

Le Maroc a “très bien” géré la crise sanitaire et la population marocaine a fait preuve de résilience et de discipline (ambassadeur)

mardi, 14 juillet, 2020 à 23:55

Le Maroc a “très bien” géré toute la crise liée à la Covid-19 et la population marocaine a su faire preuve de résilience et de discipline tout en maintenant énormément d’hospitalité, a affirmé, mardi à Rabat, l’ambassadeur de Suisse à Rabat, Guillaume Scheurer.

Covid-19 : “La crise a son impact, mais aussi de +best practices+ à sauvegarder” (Bouchareb)

mardi, 14 juillet, 2020 à 23:52

“La crise nous impacté sur le plan sanitaire, mais nous a donné beaucoup d’enseignements et de “best practices” à sauvegarder”, a affirmé, mardi à Rabat, la ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Nezha Bouchareb.