La princesse de la chanson arabe Diana Haddad séduit le public de Mawazine

La princesse de la chanson arabe Diana Haddad séduit le public de Mawazine

samedi, 21 mai, 2016 à 10:15

 

—Par AFAF RAZOUKI—

 

Rabat- La princesse de la chanson arabe, Diana Haddad, a illuminé, vendredi soir, le ciel de la scène Nahda, dans le cadre de la 15ème édition du festival Mawazine Rythmes du monde (20-28 mai), avec un concert d’ouverture haut en couleur, pour le plus grand bonheur de ses nombreux fans.

Vêtue d’un caftan élégant et arborant un large sourire tout au long de la soirée, la chanteuse libanaise a conquis le public rbati par sa spontanéité, sa bonne humeur, et son optimisme débordant, le gratifiant de ses plus belles chansons qui ont fait d’elle l’une des artistes les plus populaires du monde arabe.

Après avoir puisé dans son riche répertoire des titres mémorables tels que “Mas w Mouly”, “Ahl El Ichq” et “Saken”, l’une des premières chansons qui l’ont propulsée sur les devants de la scène musicale arabe, elle a partagé avec l’assistance une nouvelle chanson “Tibassam”, un hymne à la vie, à la joie et à l’espoir.

Connue pour sa maitrise vocale et par son interprétation magistrale des mawaweel, Diana Haddad a tenu à rendre hommage au patrimoine artistique libanais et à démontrer, par la même occasion, toute l’étendue de son talent de danseuse de Dabka (danse emblématique du pays du cèdre).

En digne héritière de la grande Samira Taoufik, Diana Haddad, qui a donné au style bédouin ses lettres de noblesse, a, par ailleurs, interprété devant le public de Mawazine la Chanson “Laghitak” qu’elle a interprétée en duo avec la jeune chanteuse marocaine Nouhaila El Kalai, lauréate de l’émission “The Voice Kids”.

Une initiative qui vise, selon Diana Haddad, à encourager les jeunes talents et à leur prodiguer un espace où ils peuvent s’exprimer et faire entendre leur voix.

Répondant aux acclamations du public de Mawazine qu’elle a retrouvé pour la deuxième fois après 2009, Diana Haddad n’a pas pu cacher son émotion tout au long de la soirée, tenant à exprimer son grand amour pur ses fans marocains et à les remercier pour leur accueil exceptionnel et chaleureux.

Elle leur a ainsi dédié à cette occasion les chansons patriotiques “Sawt El Hassan” et “Laâyoun Aynia”, avant de terminer sa prestation en apothéose avec son titre en darija “La Fiesta”.

Chanteuse libanaise de pop arabe, de charqi et de mawwal, Diana Haddad avait seulement 16 ans quand elle a produit son premier opus et sé­duit le public avec son style bédouin. Et depuis, elle a réussi à vendre plus de 24 millions de disques à travers le monde.

L’artiste connait son premier grand succès en 1997, avec son 3ème album Ammanih. Elle enchaine concerts et albums pour ensuite décider de chanter dans d’autres dialectes, tels que le khaliji, l’irakien et l’égyptien. Avec plus 15 albums à son actif et de nombreux duos et clips à succès, Diana Haddad a produit des chansons mémorables, notamment Ya Maaya, Shater, Mani Mani, Mas & Louly, Ya Aibo, et La fiesta. Le point de départ de sa carrière reste incontestablement sa prestation dans Studio El Fan.

 

Lire aussi

Elections en RDC: l’UA demande “la suspension de la proclamation des résultats définitifs”

vendredi, 18 janvier, 2019 à 8:25

L’Union africaine (UA) a demandé jeudi à la République démocratique du Congo la “suspension” de la proclamation des résultats électoraux définitifs ainsi que l’envoi d’une délégation de “haut niveau” à Kinshasa.

Formation professionnelle : Le nombre de bourses octroyées augmente de 177%

jeudi, 17 janvier, 2019 à 17:32

Le nombre de bourses octroyées à la formation professionnelle a augmenté de 177% entre 2018 et 2019, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaïd Amzazi.

M. Benchaaboun s’entretient avec la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité

jeudi, 17 janvier, 2019 à 16:05

Le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Benchaaboun, s’est entretenu, jeudi à Rabat, avec la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini,au lendemain de l’adoption, à une grande majorité (444 voix), de l’accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne (UE) par le Parlement européen.